Comment protéger votre entreprise contre les inévitables atteintes à la réputation en ligne

Si votre entreprise n’a pas encore été touchée par une attaque à sa réputation en ligne, il y a de fortes chances que cela ne durera pas pour longtemps. Voici comment se préparer de manière proactive à de telles atteintes et comment en réduire la gravité.

Il se peut que vous soyez dans une situation où tout va bon train dans votre entreprise et que, tout d’un coup, celle-ci est frappée par l’inévitable attaque de réputation en ligne.

Cela peut vous prendre par surprise et peut être une expérience très atypique pour votre entreprise. Et c’est à ce moment-là que vous constaterez que vous n’y étiez pas prêt. Cela pourrait être d’une gravité telle qu’il peut immédiatement commencer à mettre en péril les résultats que votre entreprise aura réalisés jusque-là.

Si cela ne vous est pas encore arrivé, c’est qu’il est plus imminent que vous ne pensez. Laissez-moi vous expliquer pourquoi et vous faire découvrir comment vous pouvez vous préparer à l’avance afin que vous puissiez efficacement prémunir votre entreprise contre de telles atteintes et annihiler ses répercussions négatives.

Cela n’arrive pas qu’aux autres que sa réputation en ligne soit terni!

La plupart des entreprises ont souvent tendance à négliger ce risque jusqu’à ce qu’il leur tombe dessus. Vous pourriez dire : « Nous travaillons dur, nous proposons d’excellents produits ou services, et nous sommes honnêtes – tout le monde apprécie ce que nous faisons, nous sommes donc une bonne entreprise digne de confiance ». Cependant, il y a beaucoup de choses qui échappent à votre contrôle, et c’est là que la vulnérabilité s’installe.

Beaucoup pensent à tort que s’ils se font déjà une promotion efficace en ligne, ils effectuent en même temps une bonne gestion de leur réputation. Malheureusement, un détail leur échappe encore, c’est qu’une bonne présence sur le Web ne suffit pas à les protéger contre les atteintes de la réputation en ligne.

Quand tout fonctionne comme sur des roulettes, il semble que vous êtes infaillible et que vous ne pouvez pas vous tromper. Cependant, cela n’est qu’une image incomplète de la situation dans sa globalité.

Malgré les formations que vous pourriez assigner à vos employés et vos efforts que vous auriez déployés pour l’amélioration de votre service à la clientèle, il suffit qu’un de vos clients ait eu une mauvaise interaction avec l’un de vos employés ou que l’un de vos employés ait un comportement maladroit envers un de vos clients ou bien que quelqu’un puisse tout simplement décider de ne plus continuer à vous aimer et c’est le début des ennuis.

Vous pouvez également avoir affaire à une personne malveillante ou à un mauvais concurrent qui décide en toute insouciance de réussir à votre détriment, et que, par malheur, l’une de ces actions trouve un moyen de se diffuser facilement sur la toile.
Une fois que l’une ou plusieurs de ses actions aura lieu, elle apparaîtra comme faisant tâche sur un site de critique populaire, ou juste en dessous du premier résultat positif vous concernant, ou concernant votre entreprise, dans une page de résultats de recherche lorsque les internautes taperont votre nom, ou celui de votre entreprise. Ou pire encore, quelqu’un qui crée un site web ou un blog, ou publie un contenu textuel ou des vidéos sur les réseaux sociaux, rien que pour vous diffamer.

Dans le pire des cas, il se peut que tout ce qui précède vous arrive !

La gravité de l’impact de telles atteintes, inévitables, sur votre activité dépendra de votre préparation proactive.
Face à cela, la gestion proactive de la réputation en ligne est une sorte d’assurance prévoyance pour votre entreprise. Il faudrait donc payer le prix d’une préparation préalable pour éviter les coûts plus élevés qui seraient liés aux conséquences négatives d’une atteinte à votre réputation en ligne et la perte de revenus qui pourrait en résulter.

Alors, comment une entreprise peut-elle Proactive ?

Par exemple, recherchez « Sirop d’érable » et vous verrez probablement apparaître les liens commerciaux (achat en ligne), Carte avec étoiles des restaurent, Wikipédia (explication et valeur nutritive) en haut de la première page des résultats de recherche suivi par le référencement naturel. Alors il y a beaucoup de potentiel et de travail pour sécuriser son nom sur le WEB.

Comment protéger votre entreprise contre les inévitables atteintes à la réputation en ligne

Liste de vérification proactive

  1. Avoir un site Web propre à l’entreprise. Ce premier point devrait être le plus évident. Non seulement vous devriez avoir un site Web, mais celui-ci devrait être bien optimisé pour les moteurs de recherche. voir Article « Comment optimiser son site web ? ». Cela signifie que vous devriez, entre autres, veiller à ce que les titres, les descriptions « méta » et le contenu textuel soient bien optimisés et à ce qu’il y ait une structure de liens bien organisée.
    De plus, le fait de construire votre site web sur la base d’un bon système de gestion de contenu (comme WordPress) peut lui donner des avantages intrinsèques. Si vous le construisez, par exemple, à partir d’un mauvais système, vous risquez d’avoir un site web qui ne répond pas aux exigences des moteurs de recherche.
  2. Faire enregistrer votre entreprise dans Google My Business, Google+ et Bing Places for Business. Alors que Google+ continue à être affaibli par les stratégies incohérentes qu’il emploie dans ce sens, il reste tout de même très influent dans la recherche. Google My Local y est étroitement intégré et est idéal pour l’optimisation du contenu web des entreprises locales.
    Si votre activité n’est pas localisée, vous pouvez toujours créer une page pour votre entreprise sur Google+. Une fois que vous l’aurez fait, vous devriez améliorer votre présence Google+ en y publiant des contenus rédigés de façon à faire découvrir votre entreprise à une audience toujours grandissante.
  3. Avoir une page Facebook et l’entretenir. Une page Facebook bien entretenue devrait comporter un bon contenu textuel et graphique, une description accrocheuse et des publications régulières qui attirent toujours plus de followers.
    Vous pouvez essayer de faire de la publicité sur Facebook pour gagner des abonnés si vous n’utilisez pas déjà d’autres méthodes à cette fin.
  4. Avoir un compte Twitter et l’entretenir. Avoir un compte Twitter, c’est comme avoir un compte Facebook. Non seulement vous devez bien optimiser votre profil, mais vous devez également y poster régulièrement des publications pertinentes, interagir avec la communauté qui vous suit et augmenter le nombre de vos Followers.
  5. Créer et entretenir des comptes dans les réseaux sociaux de partage d’images, notamment sur Instagram, Pinterest et Flickr. Il en existe d’autres.
  6. YouTube. Développez votre chaîne YouTube et publiez-y quelques vidéos pertinentes à votre activité. Pensez aussi à faire de même sur Vimeo et Vine.
  7. Répertorier votre entreprise sur les annuaires d’entreprises en ligne et les services de pages jaunes sur Internet. Quelques exemples : YP.com, PagesJaunes, Yelp et d’autres, ainsi que les annuaires d’entreprises spécialisées (pensez à des annuaires d’hôtels si vous êtes dans l’hôtellerie, de restaurants si vous êtes dans la restauration, etc.).
    Ceci n’est pas destiné exclusivement aux entreprises « locales » ! Toutes les entreprises ont des adresses commerciales, donc au minimum, vous devriez tirer parti de cela pour faire répertorier votre siège social dans les annuaires en ligne.
  8. Se joindre à des associations d’entreprise locales comme la chambre de commerce locale, l’alliance commerciale du district et le Bureau d’éthique commerciale. Si l’association à laquelle vous adhérez fournit à ces membres l’accès à ses pages de profil qui sont visibles sur les moteurs de recherche, cela peut être utile et bénéfique dans votre démarche proactive.
  9. LinkedIn. Votre entreprise devrait avoir sa propre page LinkedIn, et vos employés devraient être encouragés à créer des profils LinkedIn qui citent le nom de votre entreprise clairement et correctement. Cela aide à créer un petit réseau interne sur LinkedIn qui augmenterait la popularité de la page de votre entreprise.
  10. Publier du contenu multimédia varié. Différentes solutions peuvent convenir plus ou moins à différentes entreprises, mais presque toutes les entreprises peuvent publier des photos ou des vidéos sur les comptes de partage d’images ou de vidéos mentionnés plus haut.
    Ajoutez à cela d’autres solutions, telles que : les diaporamas, les livres blancs et PDF, des cartes liées à votre entreprise, des contenus infographiques et plus encore.
  11. Écrire un livre. J’ai déjà parlé de la façon dont l’écriture d’un livre aide à optimiser son site web dans la recherche locale, et c’est toujours le cas dans le sens où cela aide dans le classement sur les pages de résultats de recherche. Mais au-delà de ces avantages presque ésotériques du référencement SEO, cela aide aussi à la réputation en ligne parce que les pages d’un livre (quel que soit l’endroit sur le web dans lequel il est répertorié) peuvent avoir de bons classements dans les pages de résultats de recherche.
  12. Créer une page Wikipédia pour votre entreprise. Je ne devrais probablement pas inclure cet élément, car il s’agit d’une démarche qui est relativement plus délicate par rapport aux autres mesures indiquées ci-dessus, et qui est réservée uniquement aux experts. Vous ne pouvez obtenir un article Wikipedia pour votre entreprise que si celle-ci s’y qualifie en ayant, entre autres, au moins un nom connu.
    Si votre entreprise y est qualifiée, demandez à une personne spécialisée dans la communauté Wikipédia d’y créer un article concernant votre entreprise en lui demandant d’en inclure le logo et des informations importantes concernant votre entreprise.

Il est bien sûr important que chacune des mesures citées plus haut soit optimisée pour les mots-clés que les gens seraient le plus susceptibles d’utiliser pour rechercher votre entreprise.

Aussi, vous devriez non seulement optimiser le nom de votre entreprise le plus couramment utilisé, mais aussi ses variations ou celles qui comportent des fautes d’orthographe fréquemment commises. Cela vous permet de ne pas perdre les visiteurs qui entrent des variantes incorrectes du nom de votre entreprise.

Il y a certainement beaucoup plus à faire, mais la plupart des mesures que j’ai énumérées sont celles qui sont le plus utilisées par les spécialistes de la réputation sur Internet. Même si l’on a fait le tour des mesures nécessaires à une bonne prévention contre les atteintes à la réputation en ligne, cela ne devrait pas vous empêcher de les développer davantage pour des résultats encore meilleurs.

Le problème le plus courant que j’ai remarqué chez des clients qui m’ont apporté des projets de gestion de la réputation en ligne déjà entamés, c’est que même s’ils ont créé des sites web, des blogs ou des profils sur les médias sociaux, ils se sont arrêtés à cette étape et n’ont pas continué à les enrichir de manière cohérente et professionnelle – donc aucune audience réelle n’a été développée.

Donc, maintenant que vous connaissez ces mesures, prenez le temps de bien les analyser afin d’en choisir celles qui vous aideront le mieux à prendre en main la gestion proactive de votre réputation en ligne.

Récapitulatif

Appliquer toutes ces mesures ne garantit pas que vous allez entièrement protéger votre entreprise contre les attaques à la réputation en ligne. Cependant, tout comme les forteresses des temps anciens, ces mesures de protection « proactive » contribueront de façon non négligeable à prémunir votre entreprise contre de telles attaques, ou au moins, à en réduire la gravité.

Le risque d’une éventuelle attaque à la réputation de votre entreprise sur le web se situerait entre quelque chose de méchant qui apparait tout en haut sur la page des résultats de recherche pour une requête vous concernant (c.-à-d. votre entreprise) ou plusieurs contenus nuisant à votre réputation, mais qui apparaissent sur la nième page des résultats de recherche.

Et c’est là que les mesures que vous aurez appliquées entrent en jeu pour faire descendre les « mauvaises choses » de plus en plus bas sur les pages de résultats de recherche des requêtes concernant votre entreprise, ce qui rendra à coup sûr les « mauvaises choses » moins visibles, donc, moins nuisibles à votre réputation.

Ne négligez donc pas la gestion proactive de votre réputation en ligne. Ne la considérez pas comme une dépense inutile, mais plutôt comme un retour sur investissement en matière de référencement de votre entreprise et de markéting de façon globale.

SEO Montreal

Nous sommes une société de marketing numérique qui vise à aider nos clients à atteindre d'excellents résultats dans plusieurs domaines clés.

Demander un devis

Nous offrons des services de référencement professionnel qui aident les sites Web à augmenter radicalement leur score de recherche organique afin de rivaliser pour le classement le plus élevé, même lorsqu'il s'agit de mots-clés hautement compétitifs.

More from our blog

See all posts