EST-CE QUE VOTRE RÉPUTATION INTERNET VOUS EMPÊCHE DE DORMIR LA NUIT ?

Est-ce que votre réputation internet vous empêche de dormir la nuit ?

Comment soigner votre réputation Internet et donner une excellente première impression

Il est probable qu’à ce moment même, quelqu’un soit en train de vous rechercher sur le web, ou au moins vous y a repéré assez récemment. Savez-vous ce qu’il a appris de vous ? Mieux encore, avez-vous le contrôle sur les pages et profils qu’il a visités ? Si votre réponse est non, il est temps alors que vous preniez en main votre Bien gérer sa réputation internet au lieu de la laisser à la merci de Google/ Bing / Yahoo et les autres engins de recherche. Voici comment vous allez y parvenir.

Pourquoi la première impression est-elle si importante sur Internet ?

Ce n’est pas un secret pour personne que des amis, des curieux de la famille ou des employeurs potentiels se tournent vers Google,Bing,. Yahoo, LinkedIn, Facebook et Twitter pour chercher plus d’informations vous concernant quand ils le veulent. S’il s’agit de membres de votre famille et de vos amis, ils vous connaissent déjà. Si toutefois, il s’agit d’employeurs potentiels ou de personnes qui souhaiteraient travailler avec vous, il est important de veiller à ce que les choses qu’ils découvrent sur vous reflètent bien qui vous êtes (ou ce que vous voulez qu’ils pensent de vous).

Vous n’avez pas besoin d’être un chercheur d’emploi pour comprendre l’importance de votre réputation internet. Vous pourriez être un travailleur autonome ou entrepreneur voulant y soigner son image, ou tout simplement quelqu’un voulant que son nom ne soit pas traîné dans la boue. On pourrait penser que la page de résultats Google/ Bing/ Yahoo qui s’affiche quand on cherche son nom est impossible à contrôler, mais il y a des choses intelligentes que vous pouvez faire. Nous allons, à travers cet article, vous en présenter certaines, et à la fin vous aurez une meilleure idée de ce que les gens trouvent quand ils vous recherchent sur le Web. Avec le travail, vous aurez même un meilleur contrôle sur ce qu’ils trouvent.

1ère étape: Faites le bilan de votre situation en ligne (et effacez tout ce qui vous gêne)

Avant de commencer, il est toujours bon de voir ce que les autres voient quand ils vous cherchent sur Internet. Ensuite, nous allons vous montrer comment vous pouvez faire en sorte que ce qu’on trouve sur vous représente ce que vous voulez que le public pense de vous, et pas seulement ce que Google, Bing et Yahoo recueillent de vous.

Cherchez vous-même sur Google et Facebook.

Nous allons commencer par Google. Vous avez probablement déjà eu la vanité de chercher vous-même sur Google, sinon, C’est le moment de le faire. Il suffit de vous déconnecter de votre compte Google ou en pesant sur les touches « CTRL-SHIFT-N » pour être en mode privé Parcourir le Web de manière anonyme avec le mode navigation privée ou d’utiliser un navigateur comme https://duckduckgo.com  où vous n’êtes pas connecté et de chercher de votre nom (il faut savoir que Google personnalise les résultats de recherches selon l’activité de votre compte). Ne vous fatiguez pas à regarder au-delà des quelques premières pages, et prenez notes de ce que vous voyez. Rappelez-vous, donner une bonne première impression, c’est d’abord créer une impression. S’il n’ya rien vous concernant, cela signifie que personne ne va trouver quelque chose de mauvais sur vous, mais cela signifie aussi que personne ne va trouver quoi que se soit de bon sur vous, et cela peut aussi jouer contre votre réputation internet.

Passons maintenant à Facebook. Vous pouvez voir votre profil public sur Twitter, Facebook, LinkedIn et Google+ :

Déconnectez-vous et aller en mode privé et cherchez vous-même en entrant votre nom. Même si vous n’utilisez pas votre nom en tant qu’identifiant de compte, il peut vous être facile de vous retrouver avec une recherche rapide par nom. Vérifiez si c’est le cas, et regardez ce qui s’affiche.

Reconnectez-vous et consultez votre profil « public ». Facebook, LinkedIn et Google+ vous permettent de faire cela à partir de votre page de profil. Vous pouvez ainsi voir comment monsieur tout le monde voit votre profil, même si vous n’êtes pas facilement trouvable.

Facultatif : Aller encore plus loin. Nous avons couvert la façon d’aller encore plus loin. La plupart des gens ne vont pas aussi loin, mais si vous êtes curieux, rien ne vous empêche de le faire.

Une analyse de la difficulté et le volume de recherche est très important bout savoir la notoriété du site et la notoriété de la page qui parle de vous.

Outils pour analyser votre réputation internet
réputation internet

Débarrassez-vous de tout résultat que vous n’aimez pas

Maintenant que vous avez vu ce que les autres voient, il est temps de vous débarrasser de tout ce que vous n’aimez pas. Rien ne vous garantira que vous pourrez expliquer les mauvaises choses par téléphone ou en une entrevue en personne. Nous avons déjà parlé de la façon dont vous pouvez corriger ce qui vous gêne sur internet. Peu importe si le comportement est le vôtre, ou si quelqu’un vous a créé de faux profils, voici comment gérer cela sur chaque service :

Google et d’autres moteurs de recherche : Si vous trouvez des résultats de recherches vous offensant sur Google ou sur un autre moteur de recherche, il suffit de leur demander de retirer les pages en question de leurs résultats. Google a mis en place un processus pour cela, et un autre pour Google Images, mais ils ne s’appliquent qu’aux pages ayant été déclassées, ou à des versions de pages en cache ou anciennes qui sont toujours en place. DuckDuckGo a un formulaire de commentaires, comme le fait Bing, où vous pouvez soumettre des demandes de retrait pour des raisons non légales.

Facebook : La suppression est votre meilleure option (donc, personne ne va prendre des captures d’écran ou rendre vos messages privés publics, sans que vous le sachiez.) Sinon, vous pouvez changer les options de visibilité de vos publications individuellement, ou vous pouvez aller sur « Paramètres de confidentialité > Limiter la visibilité des anciennes publications » afin de cacher tout à la fois. Essayez de vous familiariser avec les paramètres de confidentialité de Facebook, et si le contenu est sur Facebook, mais hors de votre contrôle, nous avons quelques conseils qui pourraient vous aider. Ne faites pas la même erreur qu’a faite Lindsey Pierre. Assurez-vous que les messages privés sont vraiment privés, les seules choses publiques devront être celles qui vous mettent en valeur aux yeux du public, et pensez-y bien avant de poster quoi que ce soit vous concernant.

Twitter: Tout est simple sur Twitter, il suffit de chercher votre profil par nom. Si votre profil est public, tout le monde peut le voir, et si vous utilisez votre vrai nom en tant que votre identifiant, il vous devient facile de vous trouver. Vous pouvez rendre votre compte privé, mais cela n’empêchera pas les utilisateurs publics de vous citer ou de vous répondre publiquement. Rappelez-vous, Twitter est probablement le plus public de tous les réseaux. Réfléchissez avant de tweeter.

Google+ : Vos publications sur Google+ ne sont pas aussi importantes que votre profil Google. Essayez de cacher tout ce que vous ne voulez pas qu’il soit public. Faites en sorte que vos coordonnées (une adresse e-mail de contact, des liens vers votre portefeuille ou votre site web personnel, etc.) soient bien visibles. Créez des cercles thématiques à partager et familiarisez-vous avec les paramètres de confidentialité de Google+.

LinkedIn: Si vous publiez des articles sur LinkedIn, assurez-vous qu’ils sont de nature professionnelle et qu’ils sont susceptibles d’intéresser le grand public. Pendant que vous y êtes, allez-y et enrichissez votre profil avec des informations supplémentaires : il se peut que votre profil ne soit pas tout à fait complet, ou que vous ayez changé d’activité après que vous l’ayez mis à jour pour la dernière fois.

Si vous n’y arrivez pas, vous pouvez vous tourner vers des services qui peuvent vous aider à protéger votre réputation sur internet. Ils sont généralement efficaces, mais ils sont assez coûteux. Par exemple, http://brandyourself.com  et http://www.reputation.com  autrefois appelé Réputation Defender) auront tous de quoi vous aider à soigner votre réputation en ligne.

2ème étape : renforcer votre présence en ligne avec de meilleurs profils.

Et maintenant que nous nous sommes débarrassés des mauvaises choses, il est temps pour nous de mettre en place les bonnes choses. Les employeurs potentiels, les contacts professionnels et les gens avec qui vous aller travailler vont chercher partout des informations vous concernant, alors pourquoi ne pas faire en sorte que ce qu’ils trouvent soit ce que vous voulez qu’ils pensent de vous ?

Dynamisez vos réseaux sociaux. Vos réseaux sociaux pourraient grandement vous aider si vous les utilisez à bon escient. Mettez à jour votre profil LinkedIn avec vos intérêts et compétences, et pas seulement avec l’historique de vos travaux. Ajoutez des intérêts pertinents à Facebook et rendez-les publics. Vous pourriez même avoir besoin d’aimer quelques pages en rapport à vote travail ou votre domaine d’activité, ou de créer une page Facebook professionnelle. Publiez des photos de profil bien soignées sur vos profils Facebook, Twitter et Google, et pensez à enrichir votre galerie de photos avec de belles photos de vous, de votre travail, ou même de vos projets et travaux réalisés. Saisissez toutes les occasions de faire valoir vos compétences, vos talents et vos intérêts, que ce soit dans la section « J’aime » de votre profil Facebook, ou à travers les photos de votre compte Instagram. Il n’y a rien de mal avec des photos de nourriture sur Instagram si vous vous prétendez fin gourmet.

Inscrivez-vous à de nouveaux services qui mettront en valeur au mieux vos compétences. Par exemple, si vous voulez que votre film indépendant attire plus d’attention ou si vous souhaitez élargir l’audience de votre podcast vidéo, envisagez alors de vous inscrire à Vimeo et Youtube. Vous aurez accès à une toute nouvelle communauté, et vous aurez donc plus de portée. Êtes-vous écrivain ? Publiez sur un compte à votre nom sur Tumblr, même si vous bloguez déjà sur WordPress. Si vous êtes photographe et que vous désirez créer un portefeuille, envisagez d’héberger vos photos sur Flickr, Smugmug et Picasa pour obtenir le plus de visibilité sur le Web et pour aider les gens à vous trouver facilement. Vous pouvez tout au moins diriger les visiteurs vers le service que vous utilisez régulièrement.

Inscrivez-vous sur un site Web de profils (ou plusieurs) qui reflète exactement qui vous êtes. Choisissez en le meilleur pour l’information que vous voulez transmettre et y inscrivez-vous. Par exemple, presque tout le monde peut s’inscrire à About.me, Flavors.me ou Vizify, mais les étudiants peuvent essayer Seelio parce qu’il leur permet de télécharger des vidéos et des projets qui mettent en valeur leurs compétences, même si vous ne disposez pas d’un curriculum vitae digne d’être publié. Les propriétaires d’entreprises avec des projets en mains peuvent utiliser Sidengo parce que ses modèles de pages disposent de gadgets tels que des pages de contact, des cartes et des outils de téléchargement de documents, ainsi que des formulaires et des menus. Ils sont tous gratuits, et font un excellent travail en permettant de lier des visiteurs à des réseaux que vous utilisez déjà.

Achetez votre propre nom de domaine et utilisez-le comme portefeuille et pour recevoir vos courriers électroniques. Le fait de posséder votre propre nom de domaine est extrêmement utile pour vous. Avant de dire « tous les meilleurs domaines sont déjà pris», sachez que même si vous ne pouvez pas acheter « votrenom.com », vous pouvez toujours en avoir une variante qui s’y rapproche le plus. Si vous ne pouvez pas utiliser votre nom, choisissez un nom de domaine dont vous vous sentez à l’aise avec. Après avoir enregistré votre nom de domaine auprès d’un registraire fiable, choisissez aussi une société d’hébergement digne de son nom et mettez en place votre vitrine. Si vous êtes écrivain, hébergez votre propre blog, ou publiez des clips sélectionnés de vos écris à partir d’autres blogs. Republiez les écris que vous avez publiés ailleurs par le passé et que vous sentez qu’ils sont intéressants. Si vous êtes photographe ou artiste, faites de votre nom de domaine (site Web) votre portefeuille où vous pouvez présenter vos travaux. Vous pouvez même l’utiliser comme un site Web supplémentaire pour vous faire connaitre. Dans les coulisses, utilisez votre nom de domaine pour vos courriers électroniques. Cela donne un aspect professionnel à vos courriels et chaque courriel que vous envoyez deviendra une sorte d’invitation pour le destinataire à venir et découvrir votre portefeuille qui est plein de liens vers les choses que vous voulez qu’ils découvrent.

Profitez au maximum de ces services. Faites en sorte que tous vos profils contiennent le plus d’informations utiles possible. Il ne suffit pas de s’inscrire et de laisser tout tomber par la suite. Publiez une photo bien soignée de vous-même sur vos réseaux sociaux et sites Web, ainsi des employeurs potentiels et des amis auront une bonne impression de vous. Utilisez une seule adresse email pour l’ensemble de ces services afin de permettre aux gens qui s’intéressent à vous d’entrer facilement en contact entre eux. Cela permet d’assurer que toute personne qui visite vos réseaux peut facilement arriver à tout ce que vous faites, et que Google vous indexe convenablement.

Gardez un œil sur les résultats de recherches. Si vous vous contentez d’une bonne photo de profil et d’une bonne impression, vous pouvez vous arrêter ici. Si, toutefois, vous souhaitez analyser la façon dont les gens arrivent à vous trouver, des outils d’analyse « Analytics » vous permettant de voir comment les gens vous trouvent et où ils cliquent pour quitter vos pages de profils par exemple. Installez Google Analytics sur votre site personnel ou portefeuille pour voir le comportement de vos visiteurs et ce qui les attire à votre site Web. De cette façon, vous pouvez garder un œil sur qui vous recherche sur Internet et pourquoi.

3ème étape : partir du bon pied

Vous pouvez, jusque-là, savoir ce que les gens trouvent sur vous quand ils vous cherchent sur Internet, et comment soigner vos profils et ajouter du contenu que vous contrôlez sur le web afin que les gens ne voient que ce que vous voulez qu’ils apprennent sur vous. Alors, tandis que vous allez de l’avant avec votre profil en ligne brillant et professionnel, assurez-vous de le garder propre en suivant la règle fondamentale du partage sur Internet : ne publiez quoi que ce soit que vous ne vouliez pas qu’il soit public. L’Internet est un immense espace avec une longue mémoire. Internet ne vous pardonnera pas si vous publiez publiquement des choses offensantes aux yeux du public.

Sachez qu’il n’est pas nécessaire que votre première impression en ligne soit idéale mais seulement d’une image réelle de vous. Le fait de mettre vos atouts en valeur vous évite la stupidité, tant mieux, mais ne le laissez pas étouffer votre éclat ou vous empêcher de donner votre avis et d’être fidèle à vos vous même. Après tout, ce sont les choses que nous voulons montrer aux gens qui nous cherchent sur le Web.